L'appellation "escale froide" est le processus consistant à fournir de l'énergie électrique à un navire à quai pendant que ses moteurs principaux et auxiliaires sont éteints.

 

Principe de l'Escale Froide

Cette alimentation externe au navire permet à l'équipement d'urgence, à la réfrigération, au refroidissement, au chauffage, à l'éclairage et à d'autres équipements de recevoir une alimentation électrique continue pendant que le navire charge ou décharge sa cargaison. "Shorepower" (Energie depuis la Terre) est un terme général pour décrire l'approvisionnement en énergie électrique des navires, des petites embarcations, des aéronefs et des véhicules routiers à l'arrêt.

 

Une "escale froide" ne signifie pas que le chauffage est en panne... 

 

Raison d'être de l'Escale Froide

Différentes études environnemntales ont établit la répartition suivante concernant les différents rejets dans l'atmosphère que produit un navire de commerce (marchandises ou passagers) : 55% des émissions polluantes d'un navire concerne sa phase à quai. Lire notre article Sur un navire, c'est quoi un "scrubber" ?

 

L'alimentation du navire depuis la Terre, comment cela fonctionne-t-il ?Source de l'image

 

Contraintes techniques de réalisation

La principale contrainte ne vient pas particulièrement de la puissance à fournir par le réseau terrestre au navire, mais plus exactement du voltage particulier en service à bord des navires.

A terre, il est commun de trouver du 220V ou du 380V. Mais à bord des navires, la norme c'est 440V. Il est donc incontournable de devoir installer à proximité des différents quais d'escales disséminés dans un port des postes de transformation électrique dédiés à cette nouvelle demande / norme.

Le second point technique à résoudre est l'installation à bord du navire du matériel de commutation d'un réseau sur l'autre de manière à ce que cela se fasse en toute sécurité / sûreté et pour les hommes et pour l'équipement embarqué.

Dernier point et non des moindres, dans certains pays, avoir recourt à une énergie électrique qui ne soit pas produite à partir d'énergie fossile ou de charbon afin qu'il y ait une réelle efficacité environnementale constatée dans les faits.

 

Part du charbon dans les énergies primaires utilisées dans la fabrication de l'électricitéSource de cette infographie

 

Cacophonie mondiale sur la répercussion des coûts

Comme toute avancée environnementale, son efficacité constatée effectivement est primordiale pour se distinguer de la concurrence. Et être acceptée par les populations locales comme solution durable pour effacer les nuisances constatées précédemment.

Mais il subsiste toujours la question de la répercussion des coûts engendrés par le déploiement de ces nouvelles infrastructures à terre. Souvent financées par le contribuable, mais dont le coût total est rarement répercuté au pollueur principal : l'armateur du navire.

 

 

 

Articles connexes :

C'est quoi un "scrubber" ?

C'est quoi une zone SECA ?