Tours in Normandy
id
Le Pont de Tancarville, le premier des 3 ponts a avoir été construit. Mis en service en 1959

Hier, le département de la Seine-maritime qui commence un peu avant Rouen et se termine au Havre ne comptait que deux ponts au-dessus de la Seine : le pont Guillaume le Conquérant (1970) qui relie la rive droite à la rive gauche à l'intérieur même de la ville de Rouen et le pont au format maritime de Tancarville (1959), qui relie le Marais-Vernier à Tancarville, dans la première anse de la Seine lorsque l'on quitte la baie de Seine en direction de Rouen.

La Seine-Maritime (76) est un département qui borde la Manche et qui s'étire depuis le Cap de la Hève au-dessus de la Seine jusqu'au Tréport (vallée de la Bresle)  sur la côte d'Albâtre et s'éteint après Rouen en direction de Paris, à Gournay-en-Bray. Avant 1955, elle s'appelait la Seine-Inférieure.

La frontière sud de la Seine-Maritime est naturelle, il s'agit du fleuve Seine

Aujourd'hui la Seine-Maritime héberge plus du tiers de la population de la nouvelle région Normandie, soit plus d'un million deux cents cinquante mille habitants en 2013.

Répartition de la population par commune au sein de la région NormandieCette position allongée au-dessus de la Seine coupe naturellement le département de Seine-Maritime de toute relation terrestre avec les territoires voisins au sud de la Seine. Ce département ne comptait que deux ponts au-dessus de la Seine : le pont Guillaume le Conquérant (1970) qui relie la rive droite à la rive gauche à l'intérieur même de la ville de Rouen et le pont de Tancarville (1959) qui relie le Marais-Vernier à Tancarville dans la première anse de la Seine lorsque l'on quitte la baie de Seine. De fait, le plateau cauchois qui constitue la moitié de la superficie du département de Seine-Maritime se trouvait sans voie de communication fiable et constante vers le sud. Les bacs ne circulent pas la nuit et ont un emport limité, même s'ils étaient présents tous les 30 / 40 kilomètres par le passé.


L'agriculture française, un fleuron européen à protéger !

Il était donc vital pour l'essor économique de cette région de rompre cet isolement. Mais de ne pas nuire en même temps au trafic maritime du port de Rouen, premier exportateur de céréales français mais surtout européen. En effet, le port de Rouen est alimenté, via les trois modes terrestres (rail, route et fluvial), par les principales régions céréalières françaises au carrefour desquelles il se situe et qui représentent à elles seules la moitié de la production nationale.

Carte des différentes régions céréalières françaises

 

Cet impératif de ne pas nuire au trafic maritime a amené l'appellation "pont maritime" qui est un raccourci commun de la dénomination "pont au format / standard maritime" commun au monde entier. Les standards évoluant naturellement, il était vital à chaque construction de ponts de repousser en permanence les limites connues pour ne pas se retrouver "handicaper" à l'avenir. De fait, tous les ponts construits au-dessus de la Seine sont entrés lors de leur construction dans le livre des records. Les trois ponts offrent un tirant d'air* de 50 mètres en leur milieu. Mais les records étant faits pour être battus, ils y sont restés plus ou moins longtemps au fur et à mesure que le temps s'écoule... Nous allons donc revenir successivement sur la construction des Ponts de Tancarville (1959), de Brotonne (1977) et de Normandie (1995).

Il est à noter que sur aucun de ces trois chantiers gigantesques qui ont totalisé à eux trois 14 années de travaux, nous n'avons de mort à déplorer.

Pont de Tancarville : 3,5 années (42 mois) -  Pont de Brotonne : 3 années (41 mois)  -  Pont de Normandie :  7 ans (82 mois)

 

Tirant d'air : espace laissé libre entre le niveau du fleuve / de la mer à marée haute et le dessous de la travée centrale du pont.


Le Pont de Tancarville, le précurseur

 

Le pont de Tancarville, premier pont maritime a avoir été construit

Le Pont de Tancarville a été mis en service le 2 juillet 1959 et a signé la mort du bac de Seine, dommage de guerre, reliant Berville-sur-Mer, au sud de la Seine (département de l'Eure) au Hode en Seine-Maritime.

Lors de sa mise en service, le Pont de Tancarville, avec une travée centrale de 608 mètres, était le plus long d'Europe. Aujourd'hui, il reste un record national. L'ensemble pèse 7 500 tonnes.

 pont de tancarville 01T 250pix

Ses deux pylônes ont une hauteur de 123 mètres et soutiennent environ 6 000 tonnes d'ouvrage. Le pylône rive gauche (sud) a une profondeur de 28 mètres en raison de la nature marécageuse des sols (proximité du marais-vernier). Celui de la rive droite "se contente" de 18 mètres.

Le Pont de Tancarville lors d'une inspection de routine

Le Pont de Tancarville est un pont suspendu à haubans dont la maquette a fait l'objet de tests en soufflerie pour tester sa résistance aux tempêtes océaniques puisqu'on voit la mer, au-delà du Havre, depuis sa travée centrale. Les haubans sont reliés aux extrémités à des blocs d'ancrage dont le plus gros des deux à des dimensions semblables à celles de l'Arc de Triomphe (de la place de l'Etoile à Paris) et pèse 36 000 tonnes.


Le Pont de Brotonne, le poumon du plateau cauchois

Le Pont de Brotonne à l'est de Caudebec-en-Caux  a signé la fin de deux bacs en Seine, ceux de Caudebec-en-Caux et de la Mailleraye. A cette époque, la seule autoroute qui quitte Paris vers l'ouest est l'A13. Etant donné la forme du département de Seine-Maritime, le Pays de Caux, qui constitue l'essentiel du territoire, est sans accès direct à une voie de communication vitale pour son développement. Sa construction répond donc prioritairement à ce besoin de désenclavement.

Le pont de Brotonne depuis la rive droite de la Seine

 Le pont de Brotonne est un pont à haubans (à structure en éventail) dont la portée de la travée centrale (en béton précontraint) est de 320 mètres, record mondial en 1977. L'épaisseur de cette travée est de 3.5 mètres. Ses pylônes font deux mètres de plus que ceux du Pont de Tancarville, soit 125 mètres chacun. Le tirant d'air du pont (espace entre le niveau de la Seine et la travée centrale) est de 50 mètres, pont au format dit "maritime".

La dentelle du pont de Brotonne visible en jaune sur cette image

 

 

Ci-dessous, le pont de Bretonne depuis la rive gauche.

Le pont de Brotonne en aval depuis la rive gauche de la Seine

 


Le Pont de Normandie, un savoir-faire à l'épreuve des éléments

 

Le Pont de Normandie permet de relier Le Havre à Honfleur directement sans passer par le Pont de Tancarville (gain de 50 km)

Sa mise en service date de 1995. Il permet de relier Le Havre à Honfleur directement, sans passer par le pont de Tancarville, se situant à 25 km du centre ville du Havre.

Le Pont de Normandie, pont à haubans le plus long au monde pendant 4 années à sa mise en service

 

Le Pont de Normandie est le plus long pont suspendu au monde pendant 4 années avec une travée centrale de 856 mètres. Au format maritime, ce pont accueille 4 voies de circulation automobile, deux pistes cyclables et deux trottoirs pour les piétons avec une largeur totale de 23,60 mètres.

Ses différents records sont battus soit par le pont de Tartara au Japon (4 ans plus tard) soit par le viaduc de Millau en France.

 

 

Ci-dessous, la "dentelle" du Pont de Normandie depuis le sud ouest.

La "dentelle" du Pont de Normandie vue depuis le sud-ouest

 

Les records enregistrés au Pont de Normandie depuis sa construction : pour mémoire son "cahier des charges" l'amenait à devoir réussir l'examen de rafales à 180 km/h. Il a subit beaucoup plus violent depuis et il est toujoirs là !

03 janvier 2018 : tempête Eleanor, vent de 129 km/h

10 décembre 2017 : des vents de 141 km/h sont enregistrés en baie de Seine

24 septembre 2012 : rafales de 100 km/h

26 décembre 1999 : 212 km/h enregistrés sur le pont

1995 : mise en service du pont.

 

 

Les rafales de vent qui impriment des contraintes monstres en matière de torsion des éléments, sur les ponts en particulier, restent faibles en plaines comparés aux records enregistrés en montagne.

En France, les records sont les suivants :

- en plaine : 252 km/h à Belfort en 1955,

- en montagne : 360 km/h au Mont Aigoual en 1968.

 

Mais aux Etats-Unis d'Amérique par exemple, dans les tornades il a déjà été enregistré 509 km/h en Oklahoma en 1999 et hors tornade,  373 km/h au Mont Washington.

 

Le Pont de Normandie, lui, est bardé de capteurs depuis sa naissance. Pour en apprendre plus, lire ceci.

 

 

Article connexe :

Quelle est la différence entre la Seine Maritime et la Seine Fluviale ?

contentmap_plugin

icone nl

Recevez nos bons plans

Le port fluvial de Gennevilliers se situe au nord ouest de Paris
Le port fluvial de Gennevilliers gère indifféremment des flux vracs et des flux Conteneurs
Le port fluvial de Gennevilliers est géré par l'autorité portuaire de Paris
L'autorité Portuaire de Paris coopère avec ses homologues de Rouen et du Havre au travers d'HAROPA
Le port fluvial de Gennevilliers se situe à 20 heures de navigation du port du Havre
Au-delà de Gennevilliers, rares sont les fluvio-maritimes conçus pour passer sous les ponts parisiens
Paris Terminal Gennevilliers
PTG pour les intimes, le terminal à conteneur
Paris à la croisée des régions céralières
Les Grands Moulins de Paris et leurs silos sont logiquement implantés sur le port de Gennevilliers
La Seine et ses affluents, un magnifique outil sous exploité pour déplacer des volumes considérables de vracs en tout genre
Le bassin versant de la Seine fait du fluvial un mode de transport vert de prédilection pour alimenter Rouen
Un fluvio-maritime remontant la Seine au niveau du Pont de Tancarville
Le format du SEA CHARENTE lui permet d'atteindre le port fluvial de Gennevilliers