Le premier centre de Thalassothérapie de la côte d'albâtre sera construit à Fécamp (76400)

Presqu’île de Fécamp, à côté du musées des Pêcheries, un hôtel 4 étoiles va sortir de terre en 2019 / 2020 avec un centre de thalasso au dernier étage du bâtiment, une première en France, offrant ainsi une vue imprenable sur la mer !

 

Fécamp, un complexe hôtelier et thalassothérapie sortira de terre en 2019

 

Ce projet immobilier, même si initié par la maire actuelle de Fécamp, Madame Marie-Agnès Poussier-Winsback, sera entièrement financé sur fonds privé. Ce projet est destiné à consolidé le tourisme dans le bassin de Fécamp, en reconversion économique depuis les années 80, date à laquelle ont disparu les deux activités phares de l’agglomération pendant un siècle : la pêche à la morue dans les eaux de Terre-Neuve ainsi que l’industrie textile, essentiellement à partir du lin, cultivé localement.

« Il s’agit d’un projet privé qui ne coûtera pas un centime aux Fécampois. La Ville va revendre le terrain. Elle crée ainsi les conditions d’accueil d’un groupe prêt à investir 20 millions d’euros à Fécamp ». Après réception en septembre 2018 de trois offres, le groupe proposant un projet haut de gamme a été retenu.

Actuellement le seul établissement proposant de la balnéothérapie se situait à Dieppe en Seine-maritime. Tous les autres établissements sont localisés soit dans le Calvados, soit dans la Manche.

Le complexe pour Fécamp dévoilé le 20 février 2017 par Madame la Maire prévoit un bâtiment de 5 étages construit en U, recouvert d’un filet de pêche pour rappeler le passé historique de la ville, avec un toit en partie végétalisé.

 

Le nouveau complexe Tahalasso & Hôtel 4* se situera sur la presqu'île de Fécamp

La disposition annoncée du bâtiment se décline comme suit :

- au rez-de-chaussée, l’accueil ainsi que les locaux techniques du bâtiment,

- l’espace du premier étage se partagera entre un restaurant et des salles de séminaire,

- les 3 étages suivants seront occupés par un hôtel 4 étoiles Mercure ( Groupe Accord) pour un total de 95 chambres,

- le cinquième et dernier étage hébergera le centre de thalassothérapie (Deep Nature), faisant de ce centre soit un pionnier, soit une exception, selon l’accueil que les clients lui réserveront.

Sur le papier, ce projet architectural est l’œuvre du tandem groupe Octant et Alain ELIE, bien connu dans la région du Havre, entre autres (immeuble d'entreprise Le Colbert par exemple).

La partie économique du projet prévoit la création d’environ 70 emplois : une quarantaine pour la partie restauration, une grosse vingtaine pour la partie thalassothérapie.

 

Un article complet sur le sujet datant de février 2017 à lire en suivant ce lien.

 

Etretat, elle aussi, avait dans ses cartons un tel projet. Mais pour l’instant, elle est battue dans les délais de réalisation. Le projet  potentiel occuperai alors la place de l’actuel grand parking qui jouxte le front de mer. (suivre ce lien en cas de lien mort).

 

contentmap_plugin